Les Profs de Swing Gum

Julien et Pauline

Julien Callegaro

Fondateur

C’est à l’âge de 10 ans que Julien découvre la danse. Très vite, il se passionne pour le Boogie-Woogie et commence les compétitions dès l’âge de 11 ans. À 20 ans, Julien se tourne vers le Lindy-Hop et le Solo Jazz qui sont en quelques sortes les prédécesseurs du Boogie-Woogie. Il est fasciné par l’aspect « social » et la liberté artistique qu’offrent ces disciplines. Aujourd’hui, il est un membre actif dans le développement de la communauté Swing lyonnaise et voyage à travers l’Europe pour danser, se former et participer à des compétitions. Véritable passionné de musique Jazz/Swing, Julien cherche à transmettre, au delà de la technique, sa manière d’interpréter la musique à travers un travail sur la rythmique et l’écoute musicale, en n’oubliant jamais le plus important : le plaisir !

Sa chanson préférée : One o’clock jump de Count Basie

Pauline Gaudet

A l’âge de quatre ans, Pauline commence à danser. Dès lors sa passion de la danse et du mouvement ne la quittera plus.

Après s’être essayée aux danses classique et contemporaine, elle trouve de nouvelles possibilités en termes de rythmes et de mouvements en danse africaine tout en redécouvrant les danses de couple : il n’en fallait pas plus pour tomber en plein cœur des années 20 avec le Lindy Hop… pour ne plus en démordre.

Lindy Hop: Julien & Pauline

L’univers du Swing, depuis la musique jusqu’à la danse, lui permet de mêler musicalité, rythmes et créativité. Les possibilités d’expression de chaque danseur tout comme l’aspect social et festif de cette danse la passionne et l’amène à vouloir transmettre son amour du Swing.

À ce jour, Pauline continue à parfaire sa danse lors de festivals internationaux en Europe. Elle a cœur d’amener chacun et chacune à danser et s’exprimer avec plaisir !

Chloé Flukiger

Fondatrice

Passionnée de Jazz, elle tombe amoureuse du Lindy Hop il y a quelques années à Barcelone au détour d’une ruelle. Elle se lance corps et âme dans cette danse pleine de folie et donne ses premiers cours deux ans plus tard à Londres. Depuis, elle parcourt les festivals d’Europe pour se former et enrichir sa danse.

Ce qu’elle aime dans le Lindy hop ? C’est une danse qui laisse énormément d’espace à l’interprétation et à l’amusement avec son partenaire. Les musiques swing permettent d’exprimer ce grain de folie qu’on a tous en nous.

Association Swing Gum cours lindy hop

Le gros + : la communauté swing.

Sa chanson préférée : Mack The Knife (live at the Cote d’Azur) d’Ella Fitzgerald, de l’énergie à l’état pur !